Qu’est ce qu’un vin blanc liquoreux ?

Si l’on demande à certaines personnes de citer des types de vins, nombreux vont rappliquer en énumérant des couleurs : vin rouge, blanc ou rosé. Cependant, la classification du vin ne se limite pas à ces termes. Il y en a une d’entre elles qui se caractérise par son goût : le vin blanc liquoreux.

Définition et confection du liquoreux

La spécificité d’un vin blanc liquoreux réside dans le taux de sucre présent. Le vin est classé comme liquoreux s’il contient au moins 50 grammes par litre de sucre résiduel. Pour l’obtenir, on utilise souvent du raisin blanc très sucré à la base. Durant la fermentation du vin, le sucre présent dans les grappes se transforme majoritairement en alcool, la partie de sucre non transformé constituera alors le sucre résiduel. La base des techniques pour fabriquer les liquoreux consiste alors à stopper la fermentation lors de l’obtention d’un taux de sucre satisfaisant. Il existe généralement trois techniques employées selon les régions. Il y a : le passerillage, qui consiste à sécher le raisin, le botrytis, qui utilise un champignon du même nom lors de la confection du vin, et enfin le vin fortifié, où les vignerons ajoutent de l’eau-de-vie durant la fermentation.

Les différentes régions productrices de liquoreux

La France est la plus grande productrice de ce type de vins. D’ailleurs, le plus célèbre des liquoreux parmi les différentes variétés existantes s’y trouve : le Sauternes. Mais on peut en trouver sur plusieurs régions : dans le Sud-ouest : dans l’Aquitaine, les Pyrénées ou dans Gaillac avec des cépages tel Sémillon, Pacherenc-du-vin-bilh Mauzac. Il en a aussi en Alsace et dans la Loire avec respectivement Riesling et Coteaux de la Loire par exemple. Ceux mentionnés précédemment font juste guise d’exemple, car il existe encore une multitude de cépages non citée.

Le liquoreux sur nos tables

Sur le plan du goût, les meilleurs liquoreux se distinguent par son équilibre entre acidité, alcool et sucre. Si le goût du sucre est trop prononcé, le vin deviendra lourd à boire. L’équilibre reste alors crucial pour assurer la bonne qualité du vin. Il peut développer plusieurs arômes lors de la dégustation. Cela peut aller du miel, de fruits blancs ou même de notes de cire d’abeille pour ceux qui sont assez vieux. Quand elles arrivent sur votre table, les liquoreux s’accordent parfaitement avec nombreux plats malgré le goût sucré. On peut le déguster avec du foie gras, du melon, ou des asperges en guise d’entrée. Il se marie aussi très bien avec du fromage : le bleu de Bresse, le Roquefort ou aussi la fourme d’Ambert iront bien. Il y a aussi les fruits de mer : la langouste, le homard ou gratin de fruits de mer s’accompagnent bien. Il vous suffit de bien accorder votre choix avec ce breuvage assez sucré.

Qu’est ce que le champagne blanc de blanc ?
Que déguster avec un vin blanc pétillant italien ?