Apprendre à déguster un vin rouge : mode d’emploi

La dégustation d’un vin rouge est un art à la portée de tous. Ce guide vous indique comment reconnaître un vin rouge, son appellation, sa qualité, etc. Que ce soit pour la dégustation de vins rouges ou blancs, la méthode comporte trois étapes : regarder, sentir et goûter.

Examiner avec les yeux

La première étape de la dégustation consiste à observer le vin dans son verre. Il s’agit d’apprécier sa robe (sa couleur) et d’autres caractéristiques visibles. Pour ce faire, placez votre verre à la lumière ou en face d’une surface blanche et retenez ce que vous voyez.

Sa brillance garantit une certaine acidité et vivacité dans la bouche. La robe du vin devrait révéler son âge, car la teinte se modifie au fil du temps. Les vins rouges plus jeunes ont une couleur plus violacée. Puis, avec le temps, ils vont brunir. Ainsi un millésime aura une teinte orangée très évoluée, avec des reflets ocre. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Enfin, la viscosité du vin s’apprécie en tournant doucement le vin dans son verre.  Celle-ci révèle notamment son taux d’alcool.

Sentir avec le nez

La deuxième partie de votre dégustation de vin passe par un examen olfactif, pour déceler les arômes. Le premier nez vous permet de distinguer les arômes principaux et volatiles (fruités, floraux, végétaux, épicés, boisés, etc.). Le second nez vous dévoile de nouveaux arômes caractéristiques au vin. Pour ce faire, faites-le tournoyer dans le verre afin de l’aérer.

Ces arômes révèlent également l’évolution et le vieillissement du vin. Sentir des arômes primaires (venant du cépage) indique que vous avez un vin jeune. Les arômes secondaires (dits de fermentation) sont contenus dans un vin en période de transition, tandis qu’un vin plus mature contient des arômes tertiaires.

Rechercher le goût

L’exercice gustatif consiste à rechercher le goût et les saveurs caractéristiques du vin. Tenez votre verre par le pied et faites tournoyer le vin pour le décrypter entièrement. Prenez une petite gorgée et faites-la circuler dans votre bouche. En même temps, aspirez de l’air pour l’aérer dans votre palais. Maintenant, prêtez une attention à ces trois phases : d’abord, l’attaque vous révèlera votre première impression, notamment sa puissance (franche ou souple ?). Le milieu de bouche permet à toutes les saveurs de se déployer. Les vins rouges dévoileront la matière et les tanins, tandis que les vins blancs révèleront l’acidité. Enfin vient la finale ou longueur en bouche. Avalez ou recrachez le vin pour voir combien de seconde (caudalie) il reste en bouche. Un millésime peut présenter jusqu’à 20 caudalies !

Qu’est ce que le cépage d’un vin ?
Que manger avec un Bourgogne rouge ?